Skip to main content

Partager cet article

06.10.2020 - 15:00

Test de la Covid-19

Le dispositif neuchâtelois est plus lent que celui des cantons voisins !

Après avoir reçu plusieurs signaux d’alerte d’entreprises, la CNCI et 8 autres associations économiques neuchâteloises ont lancé un sondage auprès de leurs membres. 295 entreprises ont participé au sondage, ce qui permet de tirer des conclusions sur la qualité du dispositif mis en place par le Conseil d’Etat pour procéder aux tests de dépistage de la Covid-19.

Longs délais pour obtenir un rendez-vous

59.7% % des entreprises interrogées affirment qu’un ou plusieurs de leurs collaborateurs ont dû subir un test. Pour 10.2% des entreprises sondées, plus de 6 collaborateurs ont dû prendre un rendez-vous. Dans le Canton de Neuchâtel, le résultat est sans appel : il faut davantage de temps que dans les Cantons de Berne et de Vaud pour obtenir un rendez-vous de test de dépistage de la Covid-19. Dans le Canton de Neuchâtel, dans 45% des cas, les collaborateurs obtiennent leur rendez-vous en moins de 24 heures. 44% des rendez-vous sont obtenus entre 24 et 48 heures. Dans les autres cantons, les collaborateurs sont pris en charge dans la grande majorité des cas en moins de 24 heures, 77% dans le Canton de Vaud et 65% dans celui de Berne .  

Longs délais pour obtenir le résultat du test

Pour obtenir les résultats des tests, les collaborateurs ayant effectué le test dans le Canton de Neuchâtel doivent attendre plus longtemps que dans les Cantons de Berne et de Vaud. En effet, ces collaborateurs observent une quarantaine plus importante, car ils ont à patienter plus longtemps pour recevoir le résultat de leurs tests. Seulement 5% des collaborateurs ont reçu le résultat de leur test en moins de 24 heures dans le Canton de Neuchâtel, contre 29% dans le Canton de Berne et 60% dans le Canton de Vaud. En outre, 43% des collaborateurs ayant effectué le test dans le Canton de Neuchâtel ont reçu leur résultat dans un délai entre 24 à 48 heures et 46% entre 48 et 72 heures. Pour les autres cantons, il est plus rare que le délai dépasse les 48 heures.

Dans le canton de Neuchâtel, la durée nécessaire pour la fixation d’un rendez-vous cumulée à celle pour l’obtention du résultat du test équivaut, dans des cas extrêmes à plus de 5 jours, alors que dans les meilleurs des cas,  2 jours sont nécessaires dans les autres cantons. Cela est difficilement acceptable pour les employeurs neuchâtelois.

Les associations économiques attendent des améliorations

Les résultats de ce sondage incitent les associations économiques neuchâteloises à demander une amélioration rapide du dispositif cantonal. L’arrivée de l’hiver augmentera de manière significative le nombre de tests à effectuer dans le canton. Il importe de doter le canton d’un dispositif plus efficace, afin de réduire au maximum les absences inutiles dans les entreprises. Concernant la prise de rendez-vous, il s’agit de renforcer les équipes et de réduire la durée de prise en charge dans les centres de tri. Lors du test de dépistage, le processus de transmission et de traitement des données entre les différents acteurs (patient, ADMED, service de la santé publique) doit être optimisé et automatisé afin de communiquer les résultats aussi vite que possible et de laisser les collaborateurs en quarantaine retourner très rapidement au travail. Dans les cantons voisins, les dispositifs sont plus rapides. Certainement, le Canton de Neuchâtel peut s’inspirer des pratiques des cantons voisins pour ne pas immobiliser inutilement de la main d’œuvre. Le Canton de Vaud, par exemple, a mis en place des drive-in qui permettent de tester en masse et très rapidement. Si les cantons voisins peuvent organiser et effectuer rapidement les tests, le Canton de Neuchâtel doit aussi le faire.

Communiqué de presse du 06.10.2020