Skip to main content

Partager cet article

25.08.2021 - 11:01

Damien Cottier succède à Jean-Claude Baudoin pour présider les arts et métiers neuchâtelois

Mardi soir 24 août, l’Assemblée générale de l’Union neuchâteloise des arts et métiers (UNAM) a élu Damien Cottier comme nouveau Président. Damien Cottier succède à Jean-Claude Baudoin, Président de la faîtière neuchâteloise des arts et métiers depuis 2007. La présidence de l’UNAM permettra au Conseiller national d’appréhender notamment les préoccupations et les défis des 17 associations membres de l’UNAM afin de les relayer au Parlement fédéral ainsi qu’auprès des autorités exécutives fédérale et cantonale. Pour l’UNAM, Damien Cottier ouvre de nouveaux  réseaux fédéraux et permet de maintenir les liens cantonaux, patiemment tissés par Jean-Claude Baudoin. « Remplacer Jean-Claude ne sera pas une mince affaire tant il a imprégné l’UNAM par ses initiatives et son action tout au long de ces 14 dernières années » déclare Damien Cottier. Au cours de l’Assemblée générale, Jean Wenger, vice-président de l’UNAM et membre d’honneur de l’USAM, et Laurence Veya, co-présidente de GastroNeuchâtel, ont remis leurs mandats au sein du Comité de l’UNAM.

Jean-Claude Baudoin tire sa révérence…

Jean-Claude Baudoin a présidé l’UNAM durant 14 ans, 5110 jours au cours desquels il s’est engagé à fond pour les arts et métiers neuchâtelois. Durant sa présidence, l’UNAM a gagné en visibilité. Elle est devenue un partenaire respecté du Conseil d’Etat, des associations professionnelles et organisations économiques du Canton de Neuchâtel. Lui rendant hommage durant l’Assemblée générale, Jean Wenger a déclaré : « Ta vivacité d’esprit, ton sens de la formule, ton intelligence, ton expérience politique et ta grande capacité rédactionnelle t’ont permis tout au long de ton mandat de faire part de tes mécontentements, de tes critiques constructives, mais aussi de faire part de tes satisfactions et de tes succès. ». A l’actif de Jean-Claude Baudoin : la défense permanente des conditions-cadre pour les PME neuchâteloises des arts et métiers, ainsi qu’un engagement sans faille pour un canton attractif, mais aussi des combats réussis en faveur des réformes fiscales de 2020, de la Mobilité 2030, des contournements routiers des villes du Haut et du RER neuchâtelois. Jean-Claude Baudoin a aussi contribué à l’excellente collaboration des neuf associations économiques neuchâteloises depuis le début de la pandémie. Sous la présidence de l’ancien député du Grand Conseil et ancien président du Parti libéral-PPN, l’UNAM a fêté ses 75 ans, a revu son identité visuelle et a lancé UNami, la plateforme neuchâteloise des arts et métiers. Les derniers mots de Jean-Claude Baudoin en tant que Président à l’Assemblée générale furent : « L’UNAM, c’est une identité culturelle, politique et sociale. Plus que jamais, elle est aujourd’hui ancrée dans le tissu économique neuchâtelois. ».

… et Damien Cottier lui succède

Damien Cottier est conseiller national depuis 2019 et membre de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe. Au sujet de son intérêt pour la fonction de Président de l’UNAM, il déclare : « Un lien renforcé avec l’UNAM et ses associations et entreprises membres me permettra d’être au contact quotidien des besoins et défis des secteurs qui y sont représentés afin de les relayer au Parlement fédéral ainsi qu’auprès des autorités exécutives fédérale et cantonale. ». Damien Cottier rappelle aussi qu’il est fils de commerçants indépendants - ses parents possédaient un kiosque-tabac-papeterie au Landeron – et qu’il a grandi en observant de près les besoins, les soucis et l’important travail généré par une activité de petits patrons. « La défense de ces intérêts me tient particulièrement à cœur » martèle l’ancien collaborateur personnel du Conseiller fédéral Didier Burkhalter. Trois étapes professionnelles ont notamment permis au nouveau Président d’être au contact des entreprises : ses mandats de collaborateur scientifique et de responsable de projets chez economiesuisse,  sa fonction de responsable de l’information à la Chambre immobilière neuchâteloise et sa fonction de secrétaire du parti radical neuchâtelois. Son expérience de huit ans comme bras droit d’un membre du Conseil fédéral (au DFI puis au DFAE) l’a également mis en contact étroit avec les besoins et défis des entreprises de notre pays au niveau national et international. « Prestations, pôle d’attractivité et proximité » c’est avec ces 3 priorités que Damien Cottier veut s’engager à la tête de l’UNAM: des prestations de qualité ciblées pour les associations et les entreprises membres, un canton attractif qui offre de bonnes conditions-cadre aux PME ainsi que de bonnes conditions de formation professionnelle et un renforcement de la visibilité des entreprises de proximité auprès de la population neuchâteloise, grâce notamment à la plateforme UNami.

Lors de l’Assemblée générale, Pierre-Daniel Senn, membre du Comité de l’UNAM a relevé les opportunités qu’offrait cette Présidence: « Damien Cottier ouvre à l’UNAM de nouveaux réseaux fédéraux et permet de maintenir des réseaux cantonaux, patiemment montés par Jean-Claude Baudoin. Notre nouveau Président bénéficie d’une présence médiatique nationale et cantonale. Enfin, Damien Cottier peut être décrit comme intégrateur,  consensuel et généraliste, ce qui permettra à notre association de poursuivre dans le sillon savamment tracé par Jean-Claude Baudoin ! »