Skip to main content

Partager cet article

25.10.2021 - 12:40

Viteos est contrainte d'adapter le prix du gaz naturel à la suite de la hausse des prix du marché

Viteos, comme les autres acteurs du secteur, est confrontée à une situation exceptionnelle de forte hausse des prix sur le marché international des énergies. La combinaison de différents facteurs externes explique cette hausse, soit notamment la dernière saison hivernale particulièrement froide qui a conduit à un niveau bas des stocks, la forte demande liée à la reprise économique en Asie, la sécheresse sévissant dans certains pays qui a réduit la production hydroélectrique, ainsi que le passage de la production d'électricité du charbon au gaz en raison de l'augmentation du prix des droits d’émission CO2. De plus, la grande volatilité des prix rend difficile la prévision des coûts futurs. Afin de minimiser l'impact sur les consommateurs et consommatrices, Viteos a fait le choix d'absorber une partie de cette augmentation, en tablant sur un tassement des prix au cours de l'année prochaine. Néanmoins, le prix du gaz naturel augmentera d'environ 2 cts/kWh pour les différents tarifs dès le 1er novembre 2021. Cette hausse représente un surcoût d'une trentaine de francs par mois pour un ménage moyen consommant 20'000 kWh/an. Pour rappel, les tarifs avaient diminué de 0.4 ct/kWh l'année dernière, grâce à une politique d'achat optimisée. À noter encore que cet ajustement du prix de vente du kWh ne concerne ni les redevances fixes, ni la taxe CO2. Cette dernière sera adaptée à compter du 1er janvier 2022.