Skip to main content
09.06.2023 - 16:00

Une charte pour alléger et améliorer les contrôles de l'Etat dans les établissements publics

GastroNeuchâtel, Hôtellerie Suisse Neuchâtel-Jura et le Service de la consommation et des affaires vétérinaires (SCAV) ont signé une charte de bonnes pratiques pour améliorer leurs collaborations.

"La différence entre la théorie et la pratique, c'est la pratique" a déclaré Karen Allemann, Directrice de GastroNeuchâtel. C'est cette orientation vers la pratique qui a réuni les deux associations et le SCAV autour d'une même table pour améliorer les contrôles de ce dernier dans les établissements publics.

Selon Pierre-François Gobat, Chef de service et vétérinaire cantonal, cette démarche inhabituelle aboutira à une solution WIN-WIN: de la concurrence loyale chez les membres des associations de l'hôtellerie-gastronomie et des contrôles allégés. 13 engagements concrets des trois partenaires sont formulés sur la charte (voir photo ci-dessous) qui sera envoyée aux membres de GastroNeuchâtel. Ce travail est le fruit de plusieurs itérations. Des rencontres régulières permettront aux signataires de la charte d'échanger sur les expériences engrangées et d'améliorer le dispositif. 

Damien Cottier, Président de l'UNAM, a salué le bon état d'esprit qui a débouché sur une solution pleine de bon sens. Il a souligné que d'autres associations professionnelles pouvaient être intéressées par une telle démarche pour clarifier les rapports entre leurs membres et les fonctionnaires du SCAV. 

Au terme de la conférence de presse, Karen Allemann a rappelé que la lutte contre la surcharge administrative était une priorité de GastroNeuchâtel.

Partager cet article