Skip to main content

Partager cet article

09.10.2020 - 11:34

Mesures extraordinaires et temporaires pour favoriser l’accès à l’emploi des personnes domiciliées dans le canton

​Le Conseil d’État introduit de nouvelles mesures extraordinaires et temporaires pour favoriser l’accès à l’emploi des personnes domiciliées dans le canton et qui cherchent actuellement une place de travail. Les outils retenus ciblent particulièrement les jeunes qui rencontrent des difficultés à intégrer ou à réintégrer le marché de l’emploi, ainsi que les demandeurs et demandeuses d’emploi de 50 ans et plus, qui sont trop souvent écarté-e-s lors des processus de recrutement. Ces nouveaux instruments sont disponibles jusqu’au 31 janvier 2021.
 

Mesures pour les jeunes:

  • Une prime à l’embauche de 4000 francs pour tout employeur qui recrute durablement un-e jeune de moins de 30 ans inscrit-e au chômage depuis plus d’un mois.
  • La prise en charge partielle ou totale de la part incombant aux employeurs qui proposent des stages professionnels (« premier emploi ») de 1 à 6 mois, à concurrence de 500 francs par mois.

Mesures pour les seniors

  • Une prime à l’embauche de 4000 francs sera octroyée aux employeurs pour chaque recrutement durable, pouvant le cas échéant être cumulée avec d’autres soutiens déjà existants.

Réduction de l'impact des licenciements collectifs

  • Dans le cadre de procédures de licenciements collectifs, l’État tente autant que possible de favoriser des solutions permettant le réengagement immédiat des personnes touchées ainsi que de soutenir des reprises d’activités partielles ou totales. Dans cette perspective, le Conseil d’État a décidé d’autoriser le service de l’emploi (SEMP) à soutenir financièrement de telles solutions, au cas par cas et en fonction d’une analyse d’opportunité et de nécessité. Cas échéant, le soutien est plafonné en fonction du nombre de Neuchâteloises et de Neuchâtelois réengagé-e-s avant de s’inscrire au chômage.

Pour plus d'informations, cliquer ici