Skip to main content

Partager cet article

26.03.2021 - 10:10

Les 10 astuces pour réussir votre communication sur les réseaux sociaux en 2021

La COVID-19 a été un catalyseur de changement tout au long de l’année 2020. Il a accéléré les enjeux, les idées et initiatives qui existaient déjà, mais qui n’auraient sans doute pas vu le jour aussi tôt sans la crise. Même si la pandémie est maîtrisée en 2021, les années à venir resteront fortement marquées par les répercussions de la COVID-19. 

Les marques et les entreprises devront donc adapter leurs communications en fonction.

Les tendances de l'économie à distance continueront à se développer en 2021 incluant le paiement sans contact, les livraisons robotisées, les événements, le travail à distance, et la télésanté.

Pour tenir compte de ce changement, investissez dans des applications mobiles pour les événements en ligne ou organisez vous-même des événements en ligne comme des directs, des webinaires ou des formations.

Vous souhaitez obtenir des conseils personnalisés sur la gestion de vos réseaux sociaux ou vous former ? N’hésitez pas à visiter notre site ou à nous contacter.
 

Les consommateurs ont besoin d’être rassurés face à la situation sanitaire du moment. N’hésitez donc pas à partager des posts sur les plutôt aux mesures d’hygiène (désinfections, masques, mesures barrières) que vous avez ou allez mettre en place.

Devant l’impossibilité de sortir pour créer de nouveaux contenus, les utilisateurs ont dû utiliser les outils qu’ils avaient à portée de main pour les réinventer. Stimulez la créativité des utilisateurs en leur fournissant tous les modèles, outils et ressources nécessaires pour créer des contenus originaux. 

Ça peut être des modèles de stories, des objets publicitaires, un concours créatif avec vos modèles de stories. 

Les mèmes sont particulièrement populaires auprès des jeunes générations. 55 % des 13 à 35 ans envoient en effet des mèmes au moins une fois par semaine. Pour les utilisateurs, ils représentent surtout une façon d’interagir et de s’évader pendant le confinement. Alors pourquoi pas s’en servir.

Les sentiments positifs liés au « bon vieux temps » ont tendance à accentuer les émotions actuelles. En période de crise on a souvent tendance à se rappeler les bonnes années, où tout allait mieux. En associant des émotions positives fortes à votre marque, vous allez amener un avantage sentimental. 

Pour assurer le succès du marketing de la nostalgie, divisez votre audience en plusieurs ensembles démographiques. N’oubliez pas que chaque campagne touchera sans doute une audience par tranches de dix ans, et même dans ce cas, leur efficacité dépendra du sexe, du lieu de résidence et d’autres facteurs. 

Observez quelles étaient les tendances populaires dans les années 1970, 1980 et 1990 ? Ne vous arrêtez pas seulement à votre secteur, mais étudiez également les influences culturelles. Et reprenez votre catalogue produit et voyez lesquels vous pourriez relancer aujourd’hui. Non seulement vous titillerez le côté nostalgique de votre audience existante, mais vous attirerez également les générations plus jeunes, friandes de nouveauté.

Concentrez-vous sur les conversation et les relations, c’est-à-dire discuter avec les consommateurs pour établir ces relations et générer ainsi des ventes. 

La pandémie a mis cette tendance sur le devant de la scène. L’achat cesse d’être la priorité numéro un des clients, qui préfèrent désormais interagir avec des contenus axés sur l’information, l’engagement et les enjeux sociaux, facteurs clés de la rétention à l’avenir. 

Favorisez la conversation avec les consommateurs via les messages sur les médias sociaux et les SMS ou mettez en place des chatbots. Examinez l’ensemble de votre contenu pour identifier de nouvelles façons d’inciter vos consommateurs à établir une connexion. Les démos en direct sont une excellente façon d’ajouter une touche de personnalité au processus de vente. Au contraire, une emphase trop commerciale risque de faire fuir les consommateurs. 

En 2020 en France, les podcasts natifs représentent 9,2 millions d’écoutes, tandis que les mentions de newsletters ont augmenté de 14 % pendant le confinement. En 2021, cette tendance se poursuivra. L’heure est à la recherche vocale, aux notes vocales et désormais aux tweets vocaux, qui permettent de compléter les tweets de messages vocaux. Cette « nouvelle » méthode de communication laisse présager une tendance à la hausse au cours des prochaines années donc si vous le pouvez, exploitez ces canaux. 

Depuis février 2020, le nombre de mentions des fake news, désinformation et théories complotistes a fait un bond spectaculaire. La propagation soudaine de la COVID-19 s’est accompagnée d’un manque flagrant d’informations, alors même que les individus cherchaient désespérément à en savoir plus sur cette pandémie mondiale. Pourtant, il n’était pas facile d’identifier les sources fiables auxquelles ils pouvaient faire confiance. Les consommateurs ont donc comblé eux-mêmes les lacunes, provoquant la multiplication des fake news et des théories du complot. Assurez une communication transparente. Plus vous ferez preuve de franchise, moins les consommateurs devront combler leurs lacunes par des informations malhonnêtes au sujet de votre marque.

Lorsqu’on étudie les groupes de conversation liés aux générations Z et Alpha en 2020, leur degré de responsabilité sociale saute rapidement aux yeux. La politique, l’égalité, l’éducation, la santé mentale, la finance, l’évolution des tendances alimentaires... Tous ces thèmes de conversations prolifèrent sur les réseaux sociaux. Ces sujets sont d’une importance fondamentale aux yeux de ces générations, qui utilisent les réseaux sociaux pour susciter l’attention. Repensez radicalement votre position quitte à délaisser les méthodologies marketing traditionnelles au profit de messages plus engagés. Si vous agissez qu’en surface, vous risquez de souffrir des conséquences. Au contraire, si vous vous engagez sincèrement en faveur des enjeux qui vous tiennent à cœur vous prospérerez à mesure que les jeunes générations gagneront en pouvoir d’achat.

Lorsque la COVID-19 a forcé le monde entier à se confiner, les consommateurs ont trouvé dans les jeux vidéo une formidable source de distraction. La communauté des gamers s’agrandit de plus en plus. Ne serait-ce pas là un public qui pourrait être intéressé par votre marque ?

La Covid-19 a poussé les entreprises et les consommateurs à devenir plus qui dépendent de la technologie. En réponse à ce changement, les entreprises, les dirigeants ont adopté des "solutions technologiques à distance" pour maintenir le contact avec les clients et les employés tout en remplacer les activités en personne.

Caroline Liard, MACOMM-DIGITALE