Version mobile Plan du site . Newsletter . Contact . Recherche     
MembresServicesExportRepèresAdhésionNeuchâtel2020
Imprimer

Brochure Neuchâtel 2020
Planches des lauréats du concours
Planches des participants du concours
Rapport du jury

Programme du concours
Biographies des membres du Jury
Liste des sponsors Neuchâtel 2020
Logos des sponsors Neuchâtel 2020
Annexes du concours

English version 

Press release
Competition Program


Neuchâtel 2020
des idées pour dessiner l’avenir du canton

Dessinons notre destin!

Le Canton de Neuchâtel est engagé dans le processus de globalisation qui s’est fortement accéléré ces dix dernières années. Dans l’Arc jurassien, l’industrie a relevé le défi avec succès en intensifiant les investissements dans les nouvelles technologies. L’Etat de Neuchâtel a lancé la construction de Microcity pour accueillir plusieurs chaires de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne. Parallèlement, le canton a entrepris une réforme en profondeur de son système scolaire et de la formation professionnelle. Cette évolution s’accompagne inéluctablement de changements importants sur le plan économique et social, politique et culturel.

Il faut préserver les spécificités qui constituent notre identité

Les milieux économiques, représentés par la Chambre neuchâteloise du commerce et de l’industrie (CNCI), sont cependant convaincus que ces changements peuvent être maîtrisés et qu’une collectivité comme le Canton de Neuchâtel doit préserver les spécificités qui constituent son identité. C’est la raison pour laquelle, dès 2008 et à l’occasion de son 75e anniversaire, elle s’est engagée dans une démarche prospective — +25 Neuchâtel à venir — destinée à promouvoir une société du savoir capable d’assurer la pérennité des emplois offerts à une population dont les qualifications et la volonté de s’engager professionnellement font des envieux. Concrètement, la CNCI s’est investie dans la mise sur pied du SwissCreativeCenter afin d’encourager les entreprises à anticiper l’évolution des marchés et des technologies du futur. Elle a aussi lancé une réfl exion sur le fonctionnement des institutions locales afin de mieux les préparer aux décisions qui nous permettront de ne pas nous laisser subjuguer par les affres de la mondialisation. Finalement et afin d’inviter toute la population du canton à sa réflexion, la CNCI a organisé un concours international d’urbanisme intitulé Neuchâtel 2020 — des idées pour dessiner l’avenir du canton.

Promouvoir des conditions de vie permettant de relever les défis
de
la globalisation


Pour continuer d’exister en maîtrisant les technologies nouvelles et en exportant dans le monde

entier, le Canton de Neuchâtel doit poursuivre son développement et sa population va augmenter. Mais pour offrir aux femmes et aux hommes des conditions de vie permettant de relever ces défis dans un monde globalisé, nous devons impérativement leur proposer une qualité de vie répondant à des exigences élevées en termes d’habitat, de transports, d’opportunités de formation et de loisirs. Le concours d’idées lancé par la CNCI porte sur la création d’appartements pour 8’000 habitants supplémentaires à Neuchâtel et sur l’aménagement des rives pour favoriser la société du savoir et les loisirs. De façon sans doute un peu provocante, la

CNCI incitait les concurrents à investir la forêt et les rives du lac. Elle constate cependant avec intérêt et satisfaction que les 37 bureaux d’urbanisme qui ont participé au concours ont souvent traité ces zones avec retenue. Certains projets proposent même des alternatives permettant d’atteindre les objectifs souhaités de façon peut-être plus harmonieuse et efficace. La CNCI remercie le jury d’avoir tenu compte de toutes ces réfl exions et d’avoir pris la liberté de primer aussi des projets qui s’écartaient des hypothèses de départ.

La pérennité des entreprises dépend de leur environnement


Finalement, la CNCI exprime sa gratitude envers
les 45 entreprises de tout le canton qui ont financé l’ensemble des étapes du concours Neuchâtel 2020. Pour pouvoir assurer leur pérennité et celles des emplois qu’elles offrent, les entreprises doivent être en mesure de se représenter l’environnement dans lequel elles vont devoir évoluer. C’est donc avec le plus grand intérêt que la CNCI présente les idées qui ont été esquissées à la population neuchâteloise, qu’elle va recueillir ses réactions et engager un dialogue avec les Autorités pour dessiner ensemble notre destin.

Pierre Hiltpold, directeur CNCI



Votations du 18 mai 2014
Initiative sur les salaires minimums
Recommandation de la CNCI
NON
Un site web de WebExpert Rue de la Serre 4, 2001 Neuchâtel, Tel. +41 (0) 32 727 24 10, Fax +41 (0) 32 727 24 28, cnci@cnci.ch